robespierre

Musique : Notes de bas de page #7

L’idée de l’Être-Suprême et de l’immortalité de l’âme est un rappel continuel à la justice ; elle est donc sociale et républicaine. La nature a mis dans l’homme le sentiment du plaisir et de la douleur, qui le force à fuir les objets physiques qui lui sont nuisibles, et à chercher ceux qui lui conviennent. Le chef-d’œuvre de la société serait de créer en lui pour les choses morales un instinct rapide qui, sans le secours tardif du raisonnement, le portât à faire le bien et à éviter le mal ; car la raison particulière de chaque homme égaré par ses passions n’est souvent qu’un sophiste qui plaide leur cause, et l’autorité de l’homme peut toujours être attaquée par l’amour-propre de l’homme. Or, ce qui produit ou remplace cet instinct précieux, ce qui supplée à l’insuffisance de l’autorité humaine, c’est le sentiment religieux qu’imprime dans les âmes l’idée de la sanction donnée aux préceptes de la morale par une puissance supérieure à l’homme : ainsi je ne sache pas qu’aucun législateur se soit jamais avisé de nationaliser l’athéisme.

Je sais que les plus sages mêmes d’entre eux se sont permis de mêler à la vérité quelques fictions, soit pour frapper l’imagination des peuples ignorants, soit pour les attacher plus fortement à leurs institutions ; Lycurgue et Solon eurent recours à l’autorité des oracles, et Socrate lui-même, pour accréditer la vérité parmi ses concitoyens, se crut obligé de leur persuader qu’elle lui était inspirée par un génie familier.

Vous ne conclurez pas de là sans doute qu’il faille tromper les hommes pour les instruire, mais seulement que vous êtes heureux de vivre dans un siècle et dans un pays dont les lumières ne vous laissent d’autre tâche à remplir que de rappeler les hommes à la nature et à la vérité.

Vous vous garderez bien de briser le lien sacré qui les unit à l’auteur de leur être : il suffit même que cette opinion ait régné chez un peuple pour qu’il soit dangereux de la détruire, car les motifs des devoirs et les bases de la moralité s’étant nécessairement liés à cette idée, l’effacer c’est démoraliser le peuple. Il résulte du même principe qu’on ne doit jamais attaquer un culte établi qu’avec prudence et avec une certaine délicatesse, de peur qu’un changement subit et violent ne paraisse une atteinte portée à la morale, et une dispense de la probité même. Au reste, celui qui peut remplacer la Divinité dans le système de la vie sociale est à mes yeux un prodige de génie ; celui qui, sans l’avoir remplacée, ne songe qu’à la bannir de l’esprit des hommes me paraît un prodige de stupidité ou de perversité.

SUR LES RAPPORTS DES IDÉES RELIGIEUSES ET MORALES AVEC LES PRINCIPES RÉPUBLICAINS ET SUR LES FÊTES NATIONALES.

CONVENTION. – Séance du 7 mai 1794.

(18 floréal an II.)

La liste des titres :

  1. Olivier Messiaen (France) – Louange A L’Immortalite De Jesus (La Voix De Son Maître 1969)
  2. Karlheinz Stockhausen (Allemagne) – Gesang der Juenglinge (Deutsche Grammophon 1962)
  3. Cheikh Mohammed El Helbawy (Egypte) – Asma’u Hahi L’husna (Institut du Monde Arabe 1999)
  4. Mesrop Machdotz (Arménie) – Voghormia Intz (Ocora 1988)
  5. Pirg (Serbie) – Premudri boze (PGP RTS 2003)
  6. Headwar (France) – Edouard (le Dernier Cri 2011)
  7. Ofo & The Black Company (Nigéria) – Allah Wakbarr (Afrodisia 1972)
  8. Cheveu (France) – Unemployment Blues (Born Bad records 2008)
  9. Public Image Ltd. (UK) – The Pardon (Columbia 1986)
  10. Autechre (UK) – VLetrmx (Warp 1995)
  11. Ran Kirlian (Allemagne) – Fade Out (Movement 4)(Altera Orbe 2003)
  12. Sad City (Ecosse) – Again (Emotional Response 2016)
  13. µ-ziq (UK) – My Mengegus (Planet Mu 2003)
  14. Cut Hands (UK) – Inlightenment (Blackest Ever Black 2013)
  15. Drumcell (USA) – Empathy Box (Hypoxia Mix) (Dystopian 2016)
  16. Delacave (France) – It’s Too Gloomy (Delacave 2010)
  17. Tuxedomoon (USA) – Everything You Want (Normal 1987)
  18. Monoton (Autriche) – Jsca (Monoton 1982)
  19. German Army (Finlande) – Caucus (Jozik records 2014)
  20. Tortoise (USA) – Gigantes (Thrill Jockey 2009)
  21. Dawn Of Midi (USA) – Ijiraq (Thirsty Ear 2013)
  22. Amandra (France) – Auta Nacha (Ahrpe Records 2016)
  23. Pherox (Allemagne) – Ultraviolet (Nummer-Schallplatten 2009)
  24. Fritz Zander (Allemagne) – Keep Focused (BPitch Control 2009)
  25. Cabaret Contemporain (France) – The Sun is Shining in the Dark (m=minimal 2016)
  26. Terry Riley (USA) – In C (Columbia 1968)
  27. Colin Stetson (USA) – In Love And In Justice (Constellation 2011)
  28. The Feeling of Love (France) – Jordan’s Rules (Les Disques de la Face Cachée 2012)
  29. Even Ziporyn (USA) – Meditasi / Peta Raksasa (Cantaloupe Music 2003)
  30. Sun Ra & His Solar-Myth Arkestra (USA) – Space Is The Place (Blue Thumb Records 1978)